Informations relatives à l’épidémie de COVID-19

Dans le contexte de crise économique et sociale profonde qui s’annonce, l’association Alpes de Lumière est convaincue que son action ne pourra que contribuer à l’effort national de solidarité territoriale et de cohésion sociale. C’est justement dans les périodes difficiles qu’il est important de valoriser la culture et le patrimoine tout en proposant à des publics les plus larges possibles de se former à des savoir-faire traditionnels et de mieux connaître leurs territoires. Le principe des chantiers bénévoles, celui du « faire-ensemble », est et restera pour certains le premier pas vers un gain d’autonomie. C’est la raison pour laquelle les chantiers prévus pour l’été 2021 seront maintenus, sauf contre-ordre émanant des pouvoirs publics. Ils seront néanmoins soumis à un régime de sécurité spécifique.

Restauration de la couverture du lavoir

Lavoir-fontaine de l'Aube

Les lavoirs et fontaines sont nombreux à Cadenet. Le chantier de cette année va consister à restaurer le toit de la fontaine-lavoir de la rue fontaine de l’aube, qui date du XVIIème siècle.

Une entre­prise de charpentiers va se charger de reproduire à l’iden­tique la charpente existante en amont du chantier. Puis les bénévoles pourront déposer la couverture, déposer la charpente : ce qui nécessitera d’intervenir sur la maçonnerie puisque la charpente y est calée. Puis, ils pour­ront installer la nouvelle charpente et les tuiles (la majorité d’entre elles sera réemployée, les tuiles altérées et percées seront remplacées.

Restauration d’un mur en pierre sèche dans les jardins de Saint-Hilaire

L’église paroissiale Saint-Hilaire de Viens et ses jardins datent au moins du XIIème siècle. Un certain nombre de murs de soutènement a récemment été restauré et le chantier consistera à restaurer ces murs afin de terminer la réhabilitation des jardins. Ce site est en effet destiné à devenir un lieu de convivialité abritant de nombreuses espèces botaniques et offrant une vue dégagée sur la vallée.

Afin de faire de cet espace un lieu de convivialité, Alpes de Lumière, la mairie de Viens, l’association Les Amis de Viens et le Foyer Rural se sont investis dans un projet intitulé «Espaces publics ruraux de qualité», qui a permis en 2019 et 2020 de rassembler les citoyens viensois autour d’un but commun de restauration d’un lieu historique. Plusieurs plantations ont vu le jour et des murs ont été restaurés.

Le chantier va consister à défricher la zone, à récupérer des pierres du mur précédent et à restaurer le mur conformément à la construction précédente, en respectant le cheminement et l’organisation paysagère.

Restauration d’une calade sur un chemin historique

 


Après plusieurs collaborations au cours des dernières années,
la commune de Bonnieux fait à nouveau appel à Alpes de Lumière pour restaurer un sentier qui longe le centre du village sous les remparts sud.

La vue que ce passage offre sur le Luberon ainsi que le raccourci qu’il représente vers le sud et le camping en font un lieu de choix pour les futurs visiteurs du village.

La commune de Bonnieux souhaite réhabiliter la totalité du chemin et le mettre en sécurité. Cette année, il s’agira de restaurer la calade qui se trouve sur la partie la plus à l’est du chemin, de réimplanter les pierres de délimitations qui se trouvent entre la calade et la zone d’écoulement des eaux et enfin d’implanter une nouvelle calade sur la zone basse.

Restauration d’une calade de la citadelle

La citadelle de Forcalquier garde peu de traces de ses anciennes fortifications. Bombardé, puis démantelé par les habitants, le lieu est aujourd’hui un plateau sur lequel a été construite la chapelle Notre-Dame-de-Provence, le carillon et les nombreux oratoires. 

Toutes les rues du centre ancien semblent y mener. Si, à la fin du siècle et au début du XXIème siècle, Forcalquier a subi une importante opération de rénovation urbaine de son centre historique ; ce secteur-ci semble avoir été épargné : il est d’ailleurs impossible de s’approcher du plateau sans marcher sur une calade traditionnelle en pierre sèche.

Un grand nombre d’entre elles ont été réhabilitées par Alpes de Lumière.

Accessible depuis les jardins de l’Ubac, la partie haute a été restaurée par Alpes de Lumière il y a quelques années. Le chantier bénévole de 2021 permettra de continuer ce travail de restauration en descendant en direction de la rue de la Citadelle.

Le chantier se déroulera pendant un mois divisé en deux temps : deux semaines de chantier de bénévoles adolescents suivies de deux semaines de chantier de bénévoles adultes.

Restauration de la toiture d’une mine d’eau

Mine d'eau Grambois

Grambois est un village perché qui a gardé son charme d’antan grâce à de nombreuses années de travaux de restauration de son patrimoine.

La majorité des rues et des places ont d’ores et déjà été aménagées avec des dallages en pierres.

Actuellement, la commune oeuvre à aménager le chemin de Barraban pour en faire un lieu de promenade sécurisé et mettant en valeur le patrimoine de ses abords.

En 2021, le chantier va consister à restaurer la toiture du bâtiment qui s’apparente à une mine d’eau. Accolée au cimetière, son architecture peu courante et travaillée en fait un bâtiment remarquable qui a très certainement encore des mystères à dévoiler. 

Aménagement et pierre sèche de la calanque fond de Banc

Depuis plus de 15 ans, Alpes de lumière intervient pour contribuer à la sauvegarde de l’archipel du Frioul, au large de Marseille, qui est un lieu de vie et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales remarquables. Le but est notamment de réduire le piétinement des visiteurs sur les espèces endémiques en créant des sentiers. 

Au Nord de l’archipel, sur l’île de Ratonneau, les touristes et marcheurs fréquentent de plus en plus la plage de la Calanque Saint-Estève. Lorsque cette dernière est remplie, les touristes affluent à l’ouest et se dirigent de plus en plus volontiers vers la calanque de Fond de Banc (ou Port de Banc).

Il s’agira cette année de tracer et marquer un sentier avec les techniques les moins invasives et sans altérer le paysage en vue d’influencer le cheminement. Ainsi, le marcheur pourra rejoindre le bord de l’eau sans chercher à se frayer un chemin parmi toutes les zones où la végétation est en cours d’implantation.

Le travail des bénévoles consistera à sécuriser un sentier et à en marquer les bords par un plantage de pierres.

Calanque du Fond de Banc

Restauration des enduits à la chaux du clocher saint-Pierre

La construction du clocher Saint-Pierre de Forcalquier date de 1859 et visait à remplacer la vieille tour du clocher du cou­vent des Récollets. Les habitants du quartier Saint-Pierre, comme ils n’entendaient ni les heures sonner au clocher de la cathédrale ni ne pouvaient apercevoir le cadran de l’horloge située en centre-ville, firent demander cette tour-horloge plus proche.

Le chantier va consister à purger l’enduit pour arriver au nu des pierres, puis à réaliser un renformis au mortier de chaux. Au besoin, des pierres préla­blement sélectionnées viendront remplacer les manquantes et combler les trous trop importants. La façade sera enduite en 3 couches : gobetis, corps d’enduit et finition (après validation du coloris sur échantillon). L’enduit de finition sera frotassé finement à fleur des pierres qui se trouvent sur la chaîne d’angle, conformément à la technique traditionnelle. Un mortier fin, appliqué à la truelle langue de chat, viendra alors rejointer les pierres de taille qui le demandent. Les espacements trop importants seront comblés par un coulinage composé de chaux et de sable fin, munis si nécéssaire d’une arma­ture en inox ou en laiton. Le mortier ainsi appliqué sera recoupé avant séchage définitif selon le profil des pierres moulurées.