>>>Les noms de lieux dans l’œuvre de Jean Giono

Les noms de lieux dans l’œuvre de Jean Giono

Les noms de lieux dans l’œuvre de Jean Giono

Du goût des mots à la quête du sens

L’œuvre de Jean Giono est considérable : neuf volumes dans la collection de la Pléiade, auxquels il faut ajouter bien d’autres publications, comme de nombreux articles ou préfaces parues dans des revues ou journaux, des pièces de théâtre, des films… En ce qui concerne la littérature romanesque de Giono, englobant ses romans et « chroniques », on sait que les espaces dans lesquels évoluent ses personnages, appartiennent principalement à la Provence, mais aussi dans une large mesure au Dauphiné : Trièves dans l’Isère, Diois et Baronnies dans la Drôme, et enfin débordent parfois de ce cadre géographique assez bien délimité pour atteindre l’Italie, pays d’Angelo du Hussard sur le toit, la Suisse de Mademoiselle Amandine ou du Déserteur et même l’Amérique  et l’Angleterre de Melville. Mais, malgré cette priorité accordée à la région provençalo-dauphinoise qu’il a habitée, qu’il a parcourue et qu’il connaît bien, il est évident que Giono ne peut pas être catalogué comme un écrivain régionaliste. À travers des personnages et des lieux particuliers, identifiés clairement comme provençaux ou dauphinois, c’est l’universel qu’il atteint, tant du point de vue de la peinture de l’âme humaine que des attitudes à l’égard de la société et des procédures par lesquelles les collectivités humaines assument leur situation dans le temps et dans l’espace.

 

 

Par Jean-Claude Bouvier
9782919435135
juin 2020
21 x 21
134
0.510 kg
28,00

En stock

94 en stock