Inventaire citoyens des mines d'eau

Alpes de Lumière a engagé depuis l’année dernière un travail d’inventaire des mines d’eau sur le territoire de Haute Provence.

 

Les mines d’eau sont des galeries souterraines aménagées qui captent les eaux d’infiltration. Patrimoine caché, elles nous rappellent qu’en région Méditerranéenne, la gestion raisonnée de l’eau est un enjeu majeur. Cette conscience de la rareté de l’eau s’est peu à peu perdue depuis que l’homme s’est affranchi des contraintes naturelles grâce au progrès technique. Les aménagements hydrauliques réalisés en Provence, à partir des années 1950, notamment l’adduction de l’eau, ont engendré un délaissement des captages. Aujourd’hui, les grands canaux permettent à notre région, autrefois économe en eau, d’introduire de nouvelles pratiques et de nouveaux usages liés à l’eau, pouvant faire croire, à tort, que la ressource en eau est illimitée.

 

Aujourd’hui, les mines d’eau sont un patrimoine hydraulique oublié. Véritable témoignages du passé, vestiges du savoir-faire de nos ancêtres, il importe d’en conserver la mémoire. C’est pourquoi Alpes de Lumière se mobilise pour réhabiliter ce patrimoine dans la mémoire collective en organisant des inventaires citoyens sur différentes communes :

-       À Dauphin : inventaire réalisé de juin à août 2014. En savoir plus

-       À Saint-Michel-l’Observatoire : inventaire réalisé en 2015. En savoir plus

-       À Viens : travail en cours de réalisation. En savoir plus

Ces inventaires citoyens s’appuient sur les connaissances des habitants des communes concernées et sur l’engagement et la participation d’un petit groupe d’habitants volontaires qui nous accompagnent dans la démarche. Ce travail collectif avec ces habitants permet  d’identifier les sites, de rencontrer les propriétaires, faire les relevés etc.

 

Alpes de Lumière reçoit le soutien du Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur et du Ministère de la Culture et le soutien technique du Parc Naturel Régional du Luberon.